Vendu !

590,00

Beau “beibut” d’artillerie russe modèle 1909 – Fabrication tardive de Ijevsk – Peu courante arme Révolution de la guerre civile – Fourreau conforme (c’est le sien!) – TBE

Sabres / Glaives / Epées - Swords

Très bon beibut d’artillerie russe modèle 1907 /1909 –  Arme réglementaire des armées tsaristes – exemplaire peu courant de la période de la guerre civile – Fourreau en TBE – Arme et fourreau très homogènes avec les mêmes poinçons bien lisibles en garde, en lame, sur la chape et sur la bouterolle – Fabrication de l’arsenal de Ijevsk à l’étoile et sans aigle bicéphale – Variante peu courante – TBE et belle addition dans une collection d’armes blanches et russes.

Vendu !

SKU: 835-23
Tags:

Description

Voilà un bon beibut (prononcer “Beïboute”), équivalent de notre “briquet” dans l’armée impériale russe d’avant 1917.

L’arme est règlementaire dans l’armée russe depuis 1907 avec une modification en 1909. Il venait remplacer, avec une arme de moindre encombrement, les sabres d’artilleurs, gendarmes, télégraphistes et cyclistes militaires.

Inspiré du traditionnel ” kindjal ” mais à lame courbe cette fois, il fut largement utilisé dans les tranchées de la première guerre mondiale et ensuite durant la révolution et la Guerre Civile.  Cette arme a totalement disparu de l’équipement de l’armée russe devenue soviétique après la guerre civile (1918-1924 pour ses dates officielles – en réalité elle dura fort longtemps et l’Encyclopédie Soviétique indique ses derniers combats au début des années 30 dans les régions d’Asie centrale…). C’était une arme de corps à corps de dernier recours et aussi un outil.

Notre beibut est un très bel exemplaire fabriqué à l’arsenal de Ijevsk – un (et toujours) des grands arsenaux d’état de l’époque. L’arme est en TBE et n’a pas été outrageusement nettoyée. Mais, si elle porte bien ses poinçons non effacés en talon de lame, elle ne porte toutefois ni aigle impériale ni datation comme cela est le cas d’habitude. Juste son poinçon d’arsenal de Ijevsk ( arc+ flèche) et le poinçon de réception / Inspection  “P” (en cyrillique) que l’on trouve d’ailleurs sur des armes d’après 1913. Le poinçon de Ijevsk figure en garde et en lame.

Notre beibut a donc plus que très probablement été fabriqué durant la Révolution et plus précisément au début de la guerre civile. Une petite étoile en chape, symbole nettement anti-tsariste et qu’on ne trouve pas sur les armes d’avant-guerre, est venue me le confirmer en sus de l’absence d’aigle. L’absence d’attribution régimentaire en croisière (systématique sous l’ancien régime) va dans le même sens.

C’est la première fois que je vois ça sur ce type d’arme. C’est très peu courant. 99% des beibuts d’artillerie modèle 1907 que vous trouverez sont à l’aigle bicéphale de la période tsariste et très souvent d’ailleurs de l’arsenal de Zlatoust. Il est certain que les rouges ont fait fabriquer dans tous les arsenaux temporairement ou définitivement sous leur contrôle tous les types d’armes employés sous l’ancien régime (fusils Mosin Nagant, Revolvers 1895, sabres 1891, shashkas, mitrailleuses, …) pour armer leurs troupes. Mais c’est le premier beibout d’artillerie de cette production que je rencontre. A mon sens, cette arme n’a d’ailleurs plus été produite par aucun des camps en présence après 1919/1920. A littérature indique une dernière livraison officielle de 5.000 pièces en 1919 mais c’était chez Koltchak. Aucune information sur la fin de production chez ce qui était encore l’Armée de Trotsky. Il a été produit quelque part entre 1918 et 1920.

Notre exemplaire est en TBE avec une belle lame et son bon fourreau d’époque qui ne porte, en bouterolle et en chape également, que le petit arc et flèche (exactement comme sur la lame et la croisière). Et rien d’autre. C’est donc bien SON fourreau. Fabriqués en cuir sur un montant de bois, ces fourreaux sont souvent en état moyen voire mauvais. Le notre est d’une grande fraicheur.

Au final une très bonne pièce, classique, mais dans une variante assez peu courante des débuts de la guerre civile et en TBE. Un complément intéressant pour un collectionneur d’armes russe ou de lames réglementaires européennes ou de la première guerre mondiale.

Arme non classée au CSI mais interdite de vente aux mineurs : CNI obligatoire

****************************************************************************************************************************************************************

Répétons le ! L’armurerie Flingus Maximus à Paris et partout en France est là aussi pour vos formalités armes entre particuliers, le rachat de collections armes et militaria,  vos estimations d’armes, vos questions armes dans les successions et héritage. Contactez votre armurier préféré via notre formulaire de contact ou à contact@delerea.com

Ne manquez pas nos plus belles nouveautés entrées en stock récemment ! Une lettre de nouveautés par mois seulement ! Ne les ratez pas !

Nous n’envoyons aucun mail en dehors des commandes ou de vos questions ! Lisez notre politique de confidentialité