550

Carabine K98 – rare Fabrication BSW 1937 (Gustloff) – Probable prise soviétique – re chambré 8x60S – BE

Armes Longues de catégorie C

Carabine K98 de prise soviétique – Rare Fabrication BSW 1937 (Gustloff) – rechambré 8×60 – BE – une arme qui raconte une histoire…

- +

Expédition sous 48H

SKU : 120-21

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Bon mauser K98 de la très rare fabrication BSW – arme non monomatricule – les marquages au crayon électrique sur la partie mobile de la culasse sont typiques des armes capturées par les forces soviétiques durant la deuxième guerre mondiale et qui les ont numérotées au stockage. Beaucoup de ces armes ont été ré expédiées dans les années 50/60 aux peuples frères du Grand Soviet par la généreuse Union Soviétique (Cuba, Syrie, Viet-nam, Corée, Algérie, Egypte…)

L’arme est en très bon état général- le vernis a pâli à certains endroits – quelques traces de manipulations mais l’aspect général est garanti meilleur que sur les photos qui sont surexposées ce qui accentue les défauts. Il est mieux que bien présentable. Le métal est parfait avec aucune oxydation même légère et un bronzage globalement en très bon voir excellent état.

Mécaniquement l’arme est aussi en excellent état – toutes ses pièces, vis, ressorts sont bien fonctionnels et solides –  le canon est très “propre” avec de belles rayures bien nettes et profondes jusqu’au bout du canon – il vient de chez un tireur qui en prenait soin mais qui avait du le re chambrer – comme beaucoup – du fait de la législation d’avant 2013 dans un calibre 8x60S très proche du 8×57 d’origine (c’est la même ogive) – le 8×60 S est un excellent calibre de tir et l’arme est très précise.

La particularité de l’arme est sa date 1937 (les armes d’avant-guerre sont les mieux finies) et surtout son fabricant ” BSW ” qui est de très loin le plus rare fabricant dans la série des K98. 

L’Histoire en est tragique à souhait.

La BSW est l’ancienne et renommée société Simson & Co à Suhl, d’une famille établie en Thuringe depuis le XVIIIème siècle. Elle avait servi avec ferveur le patriotisme allemand en fabricant des G98, d’innombrables sabres et baïonnettes, des P08 en fraude des autorités d’occupation alliées dans les années 20, le tout en plus de vélos et de voitures.
Elle avait même été la fabricante officieuse des fusils Kar.98b de la Reichswehr aux temps les plus difficiles de l’armée allemande…
Pour bien la récompenser, après 1933, Fritz Sauckel, nazi ultra-antisémite, Gauleiter de la province, se chargea de son cas. La famille Simson qui avait le tord d’être juive fut dépossédée de la gestion et leurs propriétés passèrent sous contrôle de la Berlin Suhler Waffen (BSW), dépendance de la Fondation Wilhelm Gustloff, dès le 20-9-1933 (moins de 8 mois après l’arrivée au pouvoir !). Quand à son dirigeant, Arthur Simson, il fut jeté en prison avec 4 collaborateurs et ne fût libéré qu’après avoir cédé au chantage et définitivement donné son usine à Fritz Sauckel. Sans illusion sur leur avenir en Allemagne, Simson et sa famille fuirent en Suisse en 1936 puis de là aux USA.

BSW fut le seul fabricant à ne pas marquer ses boîtiers de 98k avec le code “936” qui lui avait été attribué. La société commença à produire le 98k fin 1936. À la mi-1939, BSW fusionna avec Gustloff Werke et son logo disparut des boîtiers puis la production stoppa pour d’autres armes. Ce qui fait que ces K98 “BSW” n’ont été produits qu’à peine trois ans et sont très rares. La plupart ont disparu sur le front de l’Est et un tout petit nombre de ces fusils eux sont revenus de captivité dans les années 90.

Au final une arme en bon état, bonne pour le tir, dans un calibre proche de l’origine et facile à se procurer (Chez PPU) ou à fabriquer, dans une fabrication de qualité avant guerre devenue très rare avec un prix étudié pour un jeune tireur qui veut se faire plaisir avec une arme qui a quelque chose à raconter…

Arme de catégorie C au CSI : Licence de tir en cours de validité avec cachet et signature d’un médecin au dos ou bien un permis de chasse avec sa validation pour l’année en cours ou l’année précédente ET CNI ou passeport en cours de validité

 

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.