1.200

Peu courant fusil d’infanterie 1777 modifié AN IX – Vrai fusil Révolutionnaire ! – Très homogène – Les bons sont rares ! – TBE

Armes longues de Catégorie D

Très bel exemplaire de fusil modèle 1777 AN IX – Fabrication révolutionnaire ( un VRAI “révolutionnaire”!) – homogène – fonctionnement mécanique impeccable – État rare

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 365-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Très beau fusil du modèle 1777 modifié an IX – Bonne et vraie fabrication de la Révolution – toutes garnitures poinçonnées et homogènes – État mieux que très bon pour des pièces qui ont si longtemps servi…

Cette pièce là aussi n’est pas courante. Des pièces comme Maître Flingus aime à les dénicher pour vous. Et elle sont pourtant injustement décotées. D’ailleurs pour de vraies raisons qui mettent maître Flingus mal-à l’aise… L’histoire n’est pas si aisée que cela a raconter car elle jette une opprobre méritée sur certains de mes confrères et anciens.

Certes la Révolution est une période trouble. Mais il n’ y a pas qu’elle qui soit trouble. Pendant des années, des faisans ont vendu à des amateurs trop enthousiastes des remontages disparates en expliquant, bien commodément, que sous la Révolution “on” avait fait feu de tous bois, “qu’on” avait remonté tout avec tout, “qu’on” était dans l’urgence, “qu’on” faisait n’importe quoi. Et patati et patata…  Pourvu que le produit final ressembla in fine à un fusil utilisable contre l’ennemi ce qui, à cette époque d’amateurisme enthousiaste et héroïque, voulait surtout dire un bâton qui tirait de temps à autres et sur lequel le brave fixait une baïonnette pour aborder le prussien après une bonne canonnade.

Certes. Et ce n’est globalement pas totalement faux pour ce qui est de l’époque. Mais dire que ces “remontages” sont des fusils Révolution est un mensonge dans 95% des cas.  Et ce mensonge a duré des années et dure encore affectant l’intérêt pour les “vraies” armes Révolution. Il est dommage que ces pratiques est atteint lourdement la cote des quelques bons et très rares fusils de la Révolution qu’on voit passer de temps à autres.  Au point qu’on ne fasse plus trop la différence. Le monde s’est partitionné en trois : Les “Restauration”, Les “Empire” et le “reste” qualifié largement et indûment de “révolutionnaires” avec le pire des bricolages mélangé avec le meilleur de quelques vrais survivants héroïques de la période révolutionnaire . Mais c’est comme cela.

La réalité est que, sous la Révolution et dans cette France de la fin du XVIIIième siècle qui a atteint l’apogée de la culture occidentale dans tous les domaines selon moi, ont surtout travaillé des ouvriers très qualifiés, formés sous l’Ancien Régime. Ils ont certes assemblés des pièces disparates mais ils ont aussi, comme à leur habitude, travaillés très sérieusement la plupart du temps et avec l’amour du travail sérieux qui animait les corporations d’une France de 1000 ans.

Et ce fusil en est la preuve.

Voilà à quoi ressemble un “modeste” mais bon, et finalement rare dans cet état presque “pédagoqique” fusil modèle 1777 de l’époque révolutionnaire – Une arme encore en bon état et qui par ses pièces et son homogénéité explique son époque.

Canon et bois ont été certes récupérés d’un autre 1777, soit abîmé, soit hors service mais on a récupéré les meilleurs pièces: un excellent canon, raccourci de 5 cm (arme 147 cm au lieu de 152) – le canon a encore ses poinçons royaux M couronné et le grand B classique sur ce modèle. Le tout a été remonté à la perfection en termes d’ajustement – Queue de culasse ajustée au 1:10° – Aucun jeu – Aucun bricolage sur la fixation très belle platine AN IX nettement ajustée dans son logement (voir photos). Elle est bien 100% Révolution. On ne l’a pas signée comme une Empire mais on l’a bien dotée d’un F d’inspection /fabrication – L’arme a été remontée avec soin avec des garnitures de premier choix, nullement disparates comme sur les remontages, mais bien toutes homogènes, toute marquées C.T (le fournisseur? , L’assembleur?) et toutes à 100% bien marquées également du même poinçon, typiquement Révolution et que je n’ai pas pu attribuer à un fournisseur particulier car ce fusil vient bien évidement comme beaucoup de ces fusils d’urgence d’un (très sérieux) entrepreneur- armurier privé et non d’une Manufacture d’Etat.

Vous noterez que les battants sont du modèle 1777 et la sous garde sans les prises de doigts (produite spécialement par défaut de pièces récupérables?)  ce qui renforce l’hypothèse d’une reprise de pièces de qualité sur des 1777 purs. Et toutes ces pièces ont été vérifiées et poinçonnées par le même homme. On est loin des bricolages vendus comme “typiquement révolution” pendant des dizaines d’années.

La crosse est en excellent état – elle porte elle aussi un poinçon de contrôle très “ancien régime” – ce qui me fait penser que, comme le canon, elle a pu être récupérée d’une autre arme plus ancienne à réparer durant la guerre.  Mais je ne puis être affirmatif à 100% car de nombreux poinçons style “ancien régime” ont continué, par habitude ou pour ne pas avoir à refaire les fers de marquages, à être apposés assez loin après 1795.  La crosse est peut être finalement aussi de pure production révolutionnaire et non de récupération.  Outre leur poinçon d’inspection les bois sont aussi marqués d’un chiffre “5” près de la contre platine que j’ai retrouvé sur le pied de bassinet entre le chien et la batterie. Révolutionnaire, certes, mais très homogène toujours… Rien à voir encore une fois avec des fusils remontés au XXème siècle à partir de 10 autres pour être vendus comme “révolutionnaire”.

Les bois sont comme les fers en excellent état avec juste une fente sans gravité en pied de crosse. C’est du beau travail digne d’un arsenal. Le canon est en TBE, bien épais. la platine fonctionne mécaniquement impeccablement et tient bien ses deux crans. Le silex produit de jolies étincelles sur une batterie usée mais encore parfaitement fonctionnelle. La baguette est d’époque 100% sans aucun poinçon.

L’arme est globalement en très bon état – surtout pour un fusil qui a vu les opérations si longtemps. On a continué à les utiliser sous l’Empire sans autre forme de procès et jusqu’ à leur réforme. certain ont encore du faire le coup de feu en 1830. Les bons révolutions comme celui-ci qui nous sont parvenus sont de rares survivants.

Bref c’est une très belle arme qui raconte la Grande Histoire et bien moins courante, surtout dans cet état de conservation et d’homogénéité qu’un 1777/AN IX Empire même si un Empire dans le même état coûte plus cher. C’est un fusil pour un vrai amateur de modèle réglementaire qui connait bien l’Histoire. Je m’en sépare à regret.

Si vous ne devez avoir qu’un seul 1777 “Révolution” et faire honneur à votre collection de Réglementaires en montrant une vraie bonne pièce de cette époque, c’est un comme celui-là qu’il faut avoir. Maître Flingus n’en a pas vu beaucoup d’aussi archétypiques.

Arme venant d’une collection de très haute qualité, dispersée à Drouot il y a quelques années comme le très beau 1813 “text book” que nous avons vendu il y a peu. Top pièce ! Pour moins cher qu’un Perdesoli…

Arme de catégorie D au CSI : pièce d’identité, CNI ou passeport,  en cours de validité obligatoire

Rappel : Toutes les armes de collection, de chasse, et de tir sont d’occasion et sont vendues dans l’état, sans garantie.
Toutes les armes historiques de fabrication ancienne vendues en tant que C ou D, “Collection” ou “Cow-boy shooting” , sont des armes de collection non éprouvées pour le tir et non  testées en stand. Elles ont été inspectées visuellement relativement à leur état général  mais aucune n’a été utilisée au tir et elles sont donc vendues comme non testées. L’acquéreur désirant utiliser une arme pour le tir devra impérativement se rapprocher préalablement du banc National d’Épreuve de Saint Étienne, seule entité habilitée à délivrer des certifications d’épreuves préalable à un usage de tir.

 

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.