250

Rare Baïonnette 84/98 2° type – double fabrication “Mundlos” & “Herder”- W18 – Fourreau – 1°GM – TBE

Baïonnettes / Bayonets

Baïonnette modèle 84/98 2° type – Peu courante double fabrication “Rich.A.Herder Solingen” à gauche du talon et “H.Mundlos & co Magdeburg” à droite du talon – W18 au dos – Bien poinçonnée – fourreau d’origine – en TBE

Rare double fabrication par deux producteurs peu courants de ce modèle très recherché.

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 355-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Baïonnette modèle 84/98 2° type – Peu courante double fabrication “Rich.A.Herder Solingen” à gauche du talon et “H.Mundlos & co Magdeburg” à droite du talon – W18 au dos – fourreau ancien et conforme – Bien poinçonnée –  en TTBE

Cette double fabrication par Mundlos et Herder est classée parmi les fabrication peu courantes de ce mythique modèle 84/98. C’est une variante de la “Mundlos” et “Hartkopf” proposée par ailleurs, un peu plus courante que cette dernière, mais qui reste une fabrication difficile à trouver. Il est convenu qu’un des deux fabricants fabriquait le corps métallique de l’arme et l’autre le fourreau et faisait l’assemblage final.

Ces armes voyageaient pas mal dans ce process industriel, très contrôlé et déjà très rodé, puisque ces deux villes, Magdebourg et Solingen, sont à 400 Km de distance l’une de l’autre !

La baïonnette est elle-même en état excellent – tabac – jamais nettoyée – mais sans aucune piqûre ou oxydation – Elle est très belle et le sera encore plus après un nettoyage léger et surtout non abrasif !  Bouton-poussoir fonctionnel évidement. Avec poinçon de réception au sommet de la poignée. Pare-flamme impeccable. Il devient difficile de les trouver dans cet état de fraîcheur.

Magnifiques plaquettes (sans manque ni coups) de noyer blond d’époque avec très peu de traces de manipulation. Très belles.

La lame est dans sa bonne longueur – non oxydée – même anciennement – et est juste miroir – Parfaite. La lame est bien poinçonnée au dos de son poinçon de réception et porte la marque de nationalité “W18” donc prussienne de 1918. Il est a noter que ces armes matriculées en 1918 sont rares – bien plus rares que les 1916 et 1917.

Sans doute du aux conditions militaires et politiques extrêmes de l’année 1918, année la plus offensive de cette armée dans toute la guerre malgré l’épuisement et année aussi d’effondrement et de famine, ce qui ne laissaient place à aucun superflu malgré la rigueur et le respect des procédures de Allemagne Impériale qui pourraient légitiment faire passer des touristes leurs descendants de 2022…

Le fourreau est du bon modèle pour la première guerre mondiale – il a conservé 80% de son bronzage d’origine sans aucune piqûre, oxydation ou peau d’orange. il a deux bosses, une devant et une derrière  –  Au global BE et parfaitement fonctionnel. Il a joué son rôle.

Les marques de fabricants et les poinçons sont tous parfaitement lisibles et nets.

Pièce excellente par son état de conservation globale et sa fabrication rare. De tout 1er choix pour un collectionneur exigeant de baïonnettes allemandes – ou collectionnant les variantes de la célébrissime 84/98, arme emblématique de la Heer en campagne pendant les deux guerres mondiales – un thème en soi.

Nous avons rentré récemment quelques fabricants très rares dans une collection. Certains de ces marquages seront mis en vente en ligne, d’autres partirons en achats directs. Nous consulter via le formulaire de contact du site si vous cherchez des fabrications peu courantes.

Arme non classée au CSI mais interdite de vente aux mineurs : CNI obligatoire

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.