140

Très belle gravure de George Scott – Prisonniers allemands Champagne – Très beau cadre à thème militaire

Divers trucs vaguement liés aux armes et au militaria

Très beau cadre à thème militaire pour une très belle gravure en couleurs de Georges Scott sur le thème de prisonniers allemands – vers 1915

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 129-21

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

J’ai toujours adoré Georges Scott… Je l’ai trouvé toujours meilleur que Meissonier dans le genre. Il a vu les hommes qu’il a dessiné et cela ce sent . Notamment dans cette gravure.

Jolie gravure de Georges Scott représentant un groupe de prisonniers allemands après une offensive probablement en Champagne. Les détails uniformologiques sont parfaits. Les expressions sont naturelles. La scène est sans doute croquée sur le vif. Gravure et mise en couleur sont très fins.

Le tout est encadré dans un joli cadre au thème militaire, avec une marquise ouvragée ornée de boutons d’uniforme d’artillerie d’époque. Joli bois exotique. Le tout est très beau et très solide. Dimensions assez grandes – 62 cm x 52cm – pour joliment orner un mur.

Idéal pour illustrer une collection 14-18 ou pour un amateur d’histoire.

 

 

Georges Bertin Scott de Plagnolle est le à Paris (dans le 6e arrondissement) est un peintre et illustrateur français. Il fait sa scolarité à l’École Alsacienne à Paris, où il dessine beaucoup : « J’ai toujours dessiné […]. Mon père était peintre et illustrateur. Je suis né dans un atelier “. 

Orphelin de père en 1884, il étudie aux Beaux Arts puis fait partie des élèves d’Édouard Detaille et devient sociétaire des artistes français hors-concours en 1897.

Peintre et illustrateur, il travaille pour divers périodiques, dont L’illustration où son premier dessin est publié le 19 mars 1892. En 1911, le ministre de la Guerre Adolphe Messimy demande à Scott et à Detaille des études pour rénover les uniformes de l’Armée française. Il prévit des uniformes kaki et ne sera pas écouté. L’infanterie française partira en août 14 en pantalon rouge…

En 1912, il couvre comme correspondant de guerre pour le journal L’Illustration la première Guerre Balkanique auprès de l’Armée bulgare. Il revient en Thrace en juillet 1913 pour la deuxième Guerre Balkanique mais auprès de l’Armée grecque, cette fois.

Pendant l’été 1914, envoyé à la frontière avec l’Alsace comme correspondant de guerre, son premier et célèbre dessin, « On ne passe pas ! », paraît en une de L’Illustration le 8 août 1914. Peintre aux armées à partir de 1916, il réalise in vivo de nombreuses planches représentant nos soldats, nos ennemis, le front, des cartes postales, des affiches pour le recrutement militaire et des croquis pour le théâtre aux armées. Pendant l’entre-deux-guerres, il peint le portrait du roi d’Angleterre Georges V et le portrait équestre de Mussolini en 1926. Il repart comme correspondant de guerre pendant la guerre civile espagnole, puisau tout début de la Seconde Guerre Mondiale, jusqu’à son dernier dessin publié dans le numéro du 30 décembre 1939. IL décède à Paris en Janvier 1943.

 

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Additional information

Dimensions 62 × 52 cm