900

Très jolie carabine d’entrainement – période III° Reich – 22LR – DSM 34 – forme 98K – MENZ à Sühl – TBE

Armes Longues de catégorie C

Très jolie carabine d’entrainement – période III° Reich – Jeunesses Hitlériennes – calibre 22LR – modèle DSM 34 – forme et démontage 98K – Fabrication MENZ à Sühl – probablement de 1934 – TBE

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 395-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Dans la suite du Traité de Versailles de 1919 qui interdisait à l’Allemagne de produire des armements, il a bien fallu trouver quelque chose pour entrainer la jeunesse au maniement d’armes et au tir dans la perspective de la revanche. Ce quelque chose prit deux formes : la multiplication des clubs de tir qui passèrent d’environ 1600 en 1919 à plus de 100.000 en 1925 (!) et celle de la production en nombre de carabines 22LR de précision, les plus proches possibles en fonctionnement et en allure des fusil G98 puis de la Kar98 qui sera l’arme réglementaire de base de l’armée allemande jusque 1945.

Tous les grands producteurs allemands (Mauser, Walther, Simson, Geco….) produisirent de telles armes et de plus petits fabricants aussi. En tout pas loin d’une vingtaine de fabricants avec des séries plus ou moins limitées mais toujours de grande qualité car ces armes de manipulation imitant les armes réglementaires se devaient être aussi des armes de concours.

A l’avènement du III° Reich, ces carabines d’entrainement furent elles aussi standardisées pour assurer un entrainement uniforme pour toutes les organisations de jeunesse. Deux modèles furent définis avec des mentions que l’on retrouve sur ces carabines : DSM 34 puis 36 – pour Deutshe Sport Modell Model 1935 puis 1936 (modèle sportif  allemand 1934 et 1936) et KKW pour Kleine Kaliber Wehrsport Model (ou “modèle militaire de sport de petit calibre”). Elles sont toutes en calibre 22LR et mono-coup.

Ces carabines étaient éprouvées de poinçons civils et vendues dans les catalogues des fabricants privés pour camoufler autant que faire se pouvait le réarmement en cours. Les organisations de jeunesses du Parti devinrent évidemment les plus gros consommateurs et utilisateurs de ces armes en sus des clubs déjà eux-mêmes enrégimentés dans les organisations sportives du parti.

Ces carabines qui ont entrainé la jeunesse allemande dans une période charnière de son histoire sont à juste titre réputées pour leur qualité et leur précision. En outre elles racontent aujourd’hui une partie de l’Histoire de l’Europe au XX° siècle avec tous ces affres.

La notre est une modèle DSM 34. Elle a été fabriquée par August Menz à Sühl comme mentionné sur son tonnerre dans un cartouche rectangulaire MENZ-

Elle porte bien les poinçons d’épreuve civils U et B couronnés qui n’avaient pas changé depuis l’époque impériale. La mention du modèle Deutshe Sport Model figure bien sur le tonnerre coté droit.

Le canon est bien net quasi miroir avec de belles rayures et la culasse est très bon état. TBE.

Le fonctionnement mécanique est parfait avec une culasse bien fluide et un démontage sans souci. Bronzage un peu éclairci mais présent à 95%. TBE

Sécurité en drapeau, organes de visée, culasse et son démontage, bois, tout imite la 98K militaire.

Le bois est très beau avec quelques traces de manipulations sans gravité (elle a servi!) – Une très légère fente de séchage du bois (sans gravité et pas du tout une brisure) – sa forme et le système d’attache de la bretelle sont de parfaites imitations de la Kar 98 militaire réglementaire. Même l’œillet de démontage de culasse pour un démontage plus facile en campagne a été inséré dans la crosse comme pour une “vraie”… TBE

Son numéro est tout petit (<3400) et elle porte bien la désignation officielle née en 1934 de “Deusche Sport Model” sur le tonnerre. C’est une des toutes premières produites. Le logo a d’ailleurs changé très peu de temps après pour un modèle ovoïde et non plus rectangulaire. Une variante peu courante en plus pour un fabricant déjà très peu courant en lui-même.

Ces armes d’avant-guerre sont réputées pour leur finition et leur précision. Elles sont désormais activement recherchées par les collectionneurs. Elle ravira donc un collectionneur ou tireur-collectionneur amateur d’armes allemandes ou d’entrainement militaire ou para-militaire. Pour un prix Flingus, ce genre d’armes se négociant couramment au dessus des 1000 euros…

Ce qui n’empêche pas non plus de s’amuser à faire un petit carton dans le jardin avec elle ou d’organiser un concours de tir familial ou amical avec une arme quasi militaire qui raconte quelque chose de la grande Histoire.

 

Arme de catégorie C au CSI : Licence de tir en cours de validité avec cachet et signature d’un médecin au dos ou bien un permis de chasse avec sa validation pour l’année en cours ou l’année précédente ET CNI ou passeport en cours de validité.

Arme répertorié Page 266 du Livre German Smallbore Training Rifles – Les carabines 22LR Allemandes – Bruno Guigues

 

**********************************************************************************************************************************************************************************************

Répétons le ! L’armurerie Flingus Maximus à Paris et partout en France est là aussi pour vos formalités armes entre particuliers, le rachat de collections armes et militaria,  vos estimations d’armes, vos questions armes dans les successions et héritage. Contactez votre armurier préféré via notre formulaire de contact ou à contact@delerea.com

close

Ne manquez pas nos plus belles nouveautés entrées en stock récemment !

Nous publions seulement une à deux lettres de nouveautés par mois pour vous montrer nos pièces les plus intéressantes.
Ne les ratez pas !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Et aucun mail en dehors des commandes ou des questions ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.