650

Très jolie carabine du système Buffalo – modèle Hubert – Manufacture de Saint Etienne – Calibre 28 – Très bel état.

Armes longues de Catégorie D

Sympathique petite carabine Buffalo Hubert – La terreur des (grands) jardins ! – calibre 28 – TBE – canon miroir – cartouches modernes disponibles – TBE  – n’attend que de tonner de nouveau !

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 346-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Sympathique petite carabine Buffalo Hubert – La terreur des (grands) jardins ! – calibre 28 – TBE – canon miroir – cartouches modernes disponibles – TBE  – n’attend que de tonner de nouveau !

Apparaissant en 1895 dans le catalogue de la « Manufacture d’Armes de Chasse et de Tir de Saint Etienne » aux côtés du fusil l’Idéal, et peu de temps après ce dernier, la carabine Buffalo se veut être un système d’armes multiples à lui seul. réunies sous une dénomination évocatrice, empruntée aux grands shows sur l’Ouest américain qui avaient tant la côte au tournant du 20° siècle.

D’abord conçu pour enseigner le tir à nos têtes blondes au sein des bataillons scolaires, marché très concurrentiel, le système Buffalo s’étend dans le domaine des armes dites de jardin, en proposant des versions en 9mm, 12mm et 14mm. C’est un thème de collection à part entière, heureux sera celui qui les possédera toutes !

Un peu plus tard viendront les versions des plus exotiques destinées à des terrains très spécifiques comme la chasse sur les bancs avec la Buffalo-Mitraille (tirant en même temps trois balles de 22 déjà LR avec une convergence réglée à 50m, effet radical sur les anatidés au plumage revêche aux plombs de 6!!), la Buffalo-Euréka tirant au choix voir en même temps une 6mm ou 22 et une 9 mm Flobert (sorte de fusil mixte pour ceux qui viennent de recevoir le certificat d’étude), la Buffalo-Slave destinée aux petits mammifères un peu costauds chambrée en 32-20 ou 8 mm du revolver d’ordonnance, fort à la mode en ce temps…

Mais la plus puissante, la plus belle et prometteuse de toute, est la Buffalo-Hubert, celle qu’on vous présente aujourd’hui chambrée en calibre 28 ce qui en fait au choix soit une ”carabine de jardin magnum” soit une petite arme fine de jeunes gens, séduisante complice de palombière, à côté de votre Simplex chambré 76.

De part sa conception très intelligente, la Buffalo est à la fois une arme simple, indestructible et peu onéreuse à produire, permettant ainsi d’avoir des matériaux, bronzage et gravures au top, comme savaient les travailler les fiers ouvriers de la Manuf pendant ce quasi siècle de rayonnement.

Les ingénieurs de la célèbre manufacture, étaient très fiers d’avoir conçu des pièces au design particulièrement étudié pour les empêcher de se briser ou de se déformer, promettant une longévité et une autonomie maximale à leurs propriétaires. Le principal secret de cette solidité est d’avoir une culasse enveloppante se vérrouillant non pas dans le boîtier comme la quasi totalité des armes à verrou mais autour du canon lui-même !

Outre la robustesse, pas de risque de fuite de gaz brûlant dans le visage du tireur en cas d’étui rompu (chose courante à l’époque et arrivant encore de temps en temps sur certaines 22, à entrefer trop important).

Ce seul boîtier suffit alors pour toute la gamme. Il n’y a plus qu’à y monter un canon du calibre souhaité, ce qui fait en outre que si vous avez la chance de posséder plusieurs de ces petites carabines, vous retrouvez exactement la même prise en main et les mêmes manipulations, pour une sécurité et une dextérité maximales !

L’exemplaire que nous vous proposons est dans son niveau de finition d’origine, avec un très beau bronzage d’époque (légèrement estompé sur un seul point du boîtier, on le dit vraiment pour être complet). Quelques griffures . Globalement très beau.

Les bois de noyer aux beaux veinages, avec leurs quadrillages faits main et sont en très bel état, avec une très propre et légère reprise sur sa face gauche. Peu de traces de manipulations et juste deux petits coups ce qui est rare sur ces modèles de loisirs, très “transgénérationnels”.  Crosse demi pistolet très française et très agréable.

Le canon est absolument miroir et très épais.. Il est prêt au coup de feu sur une grive ou un jeannot qui passe par là. Une arme d’amusement. Il est marqué “Acier Fin” – on appréciera la nuance. Le cran de mire est bien adapté à la précision requise par ce calibre.

Les vis sont en TBE.

Bon marquage de la marque “Buffalo” avec son logo caractéristique et de la manuf sur la culasse “Manufacture Française d’Armes et Cycles de Saint-Étienne” ce qui la date d’après 1909 et d’avant 1947.

Fonctionnement mécanique impeccable. Son mécanisme est encore ferme ce qui témoigne d’une faible utilisation tout comme le canon miroir.

L’arme est d’une légèreté confondante. Très agréable à manipuler et à utiliser. Elle a ses deux anneaux de grenadière. Une jolie bretelle de cuir augmenterait encore son élégance naturelle.

Elle est en calibre 28.  Ce 28 qui fit le bonheur des armuriers du début de siècle, rechambrant de vieux fusils militaires Gras et Mauser 71 déclassés, pour les offrir aux chasseurs peu fortunés, qui pouvaient ainsi assouvir la saine passion du roi Nemrod sans entamer le budget familial grâce à des armes peu chères, consommant peu de poudre et de plombs…

Et pourtant à l’opposé de l’échelle sociale, le même 28 se retrouvait entre les mains de ”grands fusils” et sportsmen aguerris, qui recherchent le défi et la finesse du coup.

Le retour en force du calibre 28 depuis une vingtaine d’années en fait une plate-forme de choix, avec des chargements modernes pour des armes d’une légèreté fantastique.

Bref une arme iconique de la Manuf, devenue très mode en collection depuis que des collectionneurs / chasseurs ont redécouvert ses grandes qualités intrinsèques, ludique, mécaniquement fiable et originale, avec encore de belles heures devant elle. Et un thème de collection en soi des plus gratifiant sur un râtelier de salon.

Arme de catégorie D au CSI : vente réservée aux majeurs, pièce d’identité, CNI ou passeport, en cours de validité obligatoire

Rappel : Toutes les armes de collection, de chasse, et de tir sont d’occasion et sont vendues dans l’état, sans garantie.
Toutes les armes historiques de fabrication ancienne vendues en tant que C ou D, “Collection” ou “Cow-boy shooting”, sont des armes de collection non éprouvées pour le tir et non  testées en stand. Elles ont été inspectées visuellement relativement à leur état général et mécanique mais aucune n’a été utilisée au tir et elle sont donc vendues comme non testées. L’acquéreur désirant utiliser une arme pour le tir devra impérativement se rapprocher préalablement du banc National d’Épreuve de Saint Étienne, seule entité habilitée à délivrer des certifications d’épreuves préalable à un usage de tir.

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.