1.700

Très rare Luger P08 dit “Mauser Banner” ou “Commercial” – 1942 – 9 Para – Excellent état

Revolvers et pistolets de catégorie B

Pistolet luger P08 de fabrication Mauser de la rare production “Mauser Banner” de 1942 – Excellent état

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 296-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Maitre Flingus vous a encore déniché une merveille dans une arme mythique : un pistolet luger P08 de fabrication Mauser de la rare production “Mauser Banner” de 1942 et en excellent état qui plus est. Ces armes sont aussi parfois dénommées “Mauser 1942 commercial”.

De quoi s’agit il ? Tout le monde connait l’histoire du P08 depuis sa naissance (en 1898 en fait pour le modèle), son adoption en premier par les suisses en 1900 puis par la Marine et l’Armée allemande respectivement en 1906 et 1908.

Si les suisses ont poursuivi la production du merveilleux Luger suisse en 7,65mm (mon préféré au tir!) jusque 1946 (merveille également en stock chez votre armurier-antiquaire favori!), les allemands ont adopté le P38 pour l’ensemble de leur force dès avant guerre. Mais ils ont toutefois continué une production de P08, essentiellement pour la Luftwaffe ( une des nombreuses fantaisies de Göring si l’on en croit certains auteurs), et en bien moindre nombre que les P38. Et ce, jusque mi 1942, date à laquelle il a été décidé d’arrêter définitivement la production du P08

Mais c’était sans compter les hasards de la guerre. Fin 42, la guerre à l’Est n’en finissant pas, et devant la sévère pénurie d’armes de poing qui affectait les armées au point de ratisser tout ce qui se faisait en Europe en la matière, Mauser Oberndorf a aussi fait l’objet d’une demande pressante pour des armes de poing complémentaires en P08.

La marque a donc puisé dans ses stocks de pièces de Mauser commerciaux “civils” pour assembler quelques séries de P08 de fin 42 jusqu’en 43 et même 44.  D’où aussi la fréquente dénomination de “Mauser commercial” pour ces armes. C’est le cas de notre exemplaire.

S’agissant de pièces initialement destinées à une production civile, ces armes n’ont pas été réceptionnées et poinçonnées au Waffenamt.

L’ensemble des auteurs s’accorde à dire qu’elles ont probablement été versées en dotation dans des corps para militaires (type police ou SS qui avaient plus de contraintes pour trouver des armes puisque la Wehrmacht restait prioritaire).

Les armes de cette rare production sont toutes dans des numérotations entre 7X et 9X milliers (comme le notre). Quelques rares exemplaires portent un “41” sur la carcasse au lieu d’un “42”.

L’appellation “Mauser Commercial 42” est donc à bannir puisque ces armes sont allées à des forces étatiques. D’autant plus, rappelons le, que sous le III° Reich, aucun civil n’était autorisé à acheter une arme de poing personnelle sauf exceptions réservées pour l’essentiel à des dignitaires du Parti ou militaires ou cadre de Police de rang élevé…

C’est cette arme rare que vous présente Maître Flingus aujourd’hui:

Toutes les caractéristique de ce modèle recherché sont là: poignées bakélites noires (et non bois). absence de la double numérotation sur certaines pièces tels que le percuteur, extracteur et le canon, poinçons civils un peu partout. On rencontre des “Banner” avec des pièces jaunes paille (comme sur les modèles pré 1936 par probable utilisation de stock de pièces commerciales de la commande portugaise) et d’autres entièrement bronzés comme le notre.

Ces armes, tout comme la notre, portent toutes sur la carcasse le logo commercial (ou Banner en allemand) d’où leur dénomination fréquente et plus correcte de “Mauser banner” et donc pas de code fabricant au dessus du “42” comme sur les modèles classiques.

Les plaquettes de bakélite sont en très bon état – le bronzage “noir de guerre” profond est un peu passé sur certains angles mais il est présent globalement à 95% – son canon est très beau (il a encore un gros potentiel de tir). Son ancien propriétaire en a toujours pris grand soin.

Le fonctionnement mécanique de notre arme est parfait – Il est monomatricule pour toutes les pièces qui doivent l’être sur ce modèle.  Le démontage/remontage est sans souci. Le chargeur est du modèle standard pour la seconde guerre mondiale à fond en aluminium. Il est parfaitement fonctionnel.

C’est vraiment une très belle pièce.

Si la finition de cette série n’est pas en rapport avec les productions d’ultra qualité d’avant-guerre force est de constater que pour une arme de production “d’urgence” ils sont encore très très beaux.

Bref une très très belle arme, iconique du XXième siècle, dans une version très recherchée en collection et qui raconte une histoire comme nous les aimons ! Un top collector.

 

ARME DE CATÉGORIE B AU CSI : SOUMISE À AUTORISATION, PHOTOCOPIE DE LA PIÈCE D’IDENTITÉ ET ORIGINAUX DES VOLETS 1 ET 2 DE L’AUTORISATION. Expédition contre signature en deux colis séparés d’au moins 48 heures obligatoire.

 

 

**********************************************************************************************************************************************************************************************

Répétons le ! L’armurerie Flingus Maximus à Paris et partout en France est là aussi pour vos formalités armes entre particuliers, le rachat de collections armes et militaria,  vos estimations d’armes, vos questions armes dans les successions et héritage. Contactez votre armurier préféré via notre formulaire de contact ou à contact@delerea.com

 

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.