270

Belle baïonnette de sous-officier autrichien Mod 1895 – OEWG – Rare dragonne Karl 1er (1916-1918) – 1°GM – TBE

Baïonnettes / Bayonets

Très belle baïonnette autrichienne du modèle 1895 pour sous-officier d’infanterie de la période de la première guerre mondiale – fabrication de l’arsenal de Steyr – marquage de cet arsenal “OEWG” et Aigle bicéphale sur arme et fourreau – rare dragonne de sous-officier d’infanterie au monogramme de Charles 1er Empereur qui n’a régné que deux ans entre 1916 et 1918 – Excellent état

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 362-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Très belle baïonnette autrichienne du modèle 1895 pour sous-officier d’infanterie de la période de la première guerre mondiale – bonne fabrication de l’arsenal de Steyr ou Osterreichische Waffenfabrik Gesellschaft (usine de Steyr) – marquage de cet arsenal “OEWG” sur arme et fourreau – rare dragonne de sous-officier d’infanterie au monogramme de Charles 1er Empereur qui n’a régné que deux ans entre 1916 et 1918 – Excellent état

Cette baïonnette équipaient les fusils Steyr-Mannlicher modèle 1895 de l’Empire austro-hongrois finissant…

Les baïonnettes de sous officiers (et ultérieurement d’officier quand il est devenu assez difficile de porter l’encombrant sabre en tranchée) de l’armée austro-hongroise se distinguent de celle de la simple troupe (jusque l’équivalent de caporal chef) par la présence d’un quillon et d’un anneau métallique en sommet de pommeau pour y passer la dragonne de rang. Les armes de troupes sont dépourvues de ces attributs et se portent sans dragonne (alors que la dragonne est de mise pour tous les grades dans l’armée allemande).

A noter que pendant la guerre ces pièces pour sous-officiers/officiers ont tendu à disparaitre compte tenu d’une nécessaire simplification pour la production de masse.

Pièce rare dans cet ensemble parfaitement d’époque et en excellent état.

La baïonnette elle-même est en TBE et dans son “jus” d”époque. Belle fabrication avec deux rivets sur la poignée (peu courant).

La poignée est en TBE avec très peu de traces de manipulations sur les belles plaquettes de bois. Aucun éclat ni manque – Le bouton-poussoir est parfaitement fonctionnel. L’anneau de dragonne bien mobile, solide et d’origine (beaucoup sont tombés et ont été bricolés)

Bonne lame non épointée et à pans creux pour les fabrications autrichiennes  (pans carrés pour les fabrications hongroises) dans sa bonne longueur d’origine – période 14-18Aucune oxydation genre peau d’orage ou autre – beaux poinçons de “OEWG” à droite et marquage de réception à l’Aigle bicéphale austro-hongrois à gauche – excellent état.

Très Bon fourreau de fabrication OEWG (bien marqué sur le passant de porte-fourreau)  poinçon à l’Aigle bicéphale aussi (ensemble très homogène) en TBE avec encore  45% de sa peinture “verte champs” d’origine ce qui est très rare sur ce modèle.

Enfin cette arme de sous-officier est ornée de sa très belle dragonne réglementaire de sous-officier d’infanterie au chiffre de l’Empereur Charles 1er (Karl 1er) bien marquée “K” et en TBE également. Cette dragonne, encore en bel état, est peu courante – quelques fils mais saine et solide. Belle.

Son prédécesseur François Joseph II a régné 67 ans, 11 mois et 19 jours!! (1848 à 1916) et lui à peine deux ans (1916-1918) dans une période où le port de la dragonne s’était amoindri dans les conditions de la guerre nouvelle. Ces dragonnes au chiffre de Karl 1er sont bien plus rares que les “FJ II” de son prédécesseur.

Bien évidemment cette pièce n’est pas marquée au crayon électrique sur la croisière comme les pièces vendues au surplus dans les années 50/60 à des armées africaines puis revenues en Europe et qui constituent la large majorité des pièces conservées à ce jour après la chute de l’Empire.

Bref un ensemble remarquable d’homogénéité, pur jus 14-18, et bien complet de sa rare dragonne. Une excellente pièce de la première guerre mondiale qu’en réalité on ne voit plus. Idéal pour compléter un beau fusil Steyr Mannlicher ou dans une collection de très bonnes baïonnettes de la première guerre mondiale.

Arme non classée au CSI mais interdite de vente aux mineurs : CNI obligatoire.

close

Ne manquez pas nos plus belles nouveautés entrées en stock récemment !

Nous publions seulement une à deux lettres de nouveautés par mois pour vous montrer nos pièces les plus intéressantes.
Ne les ratez pas !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Et aucun mail en dehors des commandes ou des questions ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.