420

Sabre 1855 /82 d’officier – Lame réglementaire – Attribué – émouvant souvenir de 14-18 – TBE

Sabres / Swords

Peu courant sabre 1845 modifié 1882 pour officierattribué à un officier mort pour la France en 1916 – Arme et fourreau en TBE

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 317-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Peu courant sabre 1845 modifié 1882 pour officier – probablement la reprise d’une lame de famille ou d’achat d’occasion avec mise au standard réglementaire 1882 ( c’est fou le nombre de variations de lames qu’on trouve sur les différents modèles de 1882 – ça pourrait presque être un thème de collection en soi !!).

Poignée est en corne et en TBE – Beau filigrane bien en place – Monture nickelée à quatre branches – une branche a été réparée et ce n’est pas une bidouille – c’est une réparation d’époque très professionnelle bien solide et bien visible, destinée à permettre l’utilisation de l’arme – pas du tout un cache-misère !

La lame est une belle lame règlementaire du modèle officier 1855  bien poinçonnée au talon, à pans creux et gouttière.

Le dos est plat et bien marqué comme classiquement en abrégé “Manufacture d’Armes de Châtellerault – Août 1877 – Officier d’infanterie  – modèle 1855 ». Elle est dans sa bonne longueur.

En dépit de quelques petites marques d’usage, elle n’a pas été aiguisée et sa pointe est intacte. Tous les marquages et poinçons sont bien nets et bien lisibles. Elle est globalement en TBE.

Le fourreau est en tôle de fer à un seul bracelet conformément au règlement du 1882 et il est en bon état (légère oxydation de surface sans piqûre aucune) avec quelques bosses d’usage ( voir photos)

La cuvette de chape est  gravée ” BERNARD “. Ce sabre de famille a appartenu à un Jean-Joseph Gabriel BERNARD, sous-lieutenant au 159° RI de Briançon. Né en 1890 à Mévouillon dans la Drôme, le sous-lieutenant Bernard est mort pour la France le 15 février 1916 à Estréé Gauchy {Pas de Calais) des suites de ses blessures . Il était titulaire de la Légion d’honneur à titre militaire, de la croix de guerre avec une citation à l’ordre du régiment et de deux citations à l’ordre de la Brigade. Il repose dans Nécropole nationale Notre-Dame-de-Lorette (source memorialgenweb.org). Nous avons aussi pu retrouver sa fiche individuelle de décès sur Mémoire des Hommes et en joindrons une copie à l’acquéreur.

In fine un sabre en soi d’un modèle peu courant, en très bon état global, qui raconte un destin individuel dans la Grande Guerre – les sabres attribués de cette époque pour lesquels on peut avoir une idée précise du destin de leur propriétaire sont en fait assez peu courant en dépit du nombre de mobilisés.

Au final une bonne pièce 14-18, dans une variante assez rare du 1882, qui constituera une belle addition pour un collectionneur de sabres français ou pour un passionné de la période 14-18 qui souhaite un objet qui “parle”

Arme non classée au CSI mais interdite de vente aux mineurs : CNI obligatoire.

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.