1.400

Très rare baïonnette allemande modèle 71/98 – Lame Prusse W 68 – “Clauberg + Chevalier en armure” – TBE

Baïonnettes / Bayonets

Très rare baïonnette allemande modèle 71/98 – Lame Prusse W 68 – “Clauberg + Chevalier en armure” –  rare transformation ersatz – avec fourreau d’origine – TBE++

1 en stock

Expédition sous 48H

SKU : 248-22

Toutes nos références indiquées présentes sont REELLEMENT en stock. Vous commandez - Vous êtes livrés.

Règlements en 3 ou 4 fois sans frais possibles sous conditions – nous contacter.

Tags:

Description

Baïonnette d’artillerie prussienne 71/98 – sur base d’une baïonnette “langue de carpe” d’artillerie prussienne modèle 1871 ou de 1860 de fusiliers (même lame) déjà très rare (et à ne pas confondre avec la 71 “classique” à lame droite) et sur laquelle la poignée de bronze à été changée pour une poignée à plaquette de bois proche de la 98/05 pour pourvoir s’adapter sur le Mauser G98 dans l’urgence de 1914/1915.

Il s’agit en réalité d’une rare transformation ersatz même si ces pièces sont usuellement classées comme réglementaires. C’est très très rare. Surtout avec le fourreau d’origine

Notre pièce est en très bon, voire excellent état – Le fabricant de la lame d’origine Fabricant “Clauberg + Chevalier en armure” à Solingen + G, classique sur les 1860 de fusiliers et les 71 d’artillerie, est bien visible. Le marquage “W 68” et le poinçon de réception sur l’autre coté de la lame est bien visible aussi.

La lame est sans piqure et dans un excellent état.

La poignée façon “98/05” pour l’adapter sur le G98 est aussi en excellent état – les bois de noyer sont impeccables et tous les poinçons y compris de vis sont visibles. Le bouton-poussoir fonctionne parfaitement.

Le fourreau d’origine de la 1871 d’artillerie (obligatoire pour y rentrer cette lame si particulière) est également très rare et il est souvent perdu. On rencontre rarement cette pièce équipée de ce bon fourreau qui est celui d’origine du modèle – Il porte encore le numéro d’une ancienne affectation partiellement effacée mais encore lisible “10.AF.3.1” probablement lors de la transformation en 71/98.  Les poinçons de chape et de garnitures sont bien présents et lisibles. Les agrafes sont présentes. Il est en TBE ni décousu ni abîmé. Encore plus rare.

Il semble que cette transformation d’urgence de baïonnettes de fusiliers 1860 (et de baïonnettes “langue de carpe” 71 d’artillerie prussienne qui ont données naissance à la 71/98 sur le même principe ) aient été prioritairement affectée à l’artillerie prussienne en 1914/15 (voir ouvrage de Roy Williams).

Pièce très rare et addition de choix pour un collectionneur de baïonnettes allemandes rares ou de la premières guerre mondiale d’exception.

Arme non classée au CSI mais interdite de vente aux mineurs : CNI obligatoire

close

Ne manquez pas nos nouveautés entrées en stock récemment !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.